Une ostéopathe au service des golfeurs des Yvelines


Le golf et le swing sans l’épaule

Avec le retour des beaux jours et des compétitions sportives en plein air, de nombreux athlètes en herbe consultent leur ostéopathe pour des douleurs très spécifiques, parmi eux un grand nombre de golfeurs.

Posture, mobilité et douleurs du golfeur

Votre ostéopathe, Amélie Foucault constate que certains de ses patients golfeurs à Monfort l’Amaury (78) ont une perte de mobilité au niveau d’une omoplate qui entraîne des douleurs dans les cervicales et plus particulièrement dans les dorsales hautes.

C’est en discutant de leurs postures sportives que la lumière se fait :
« il n’y a pas de bon swing sans omoplate figée ! »

Pour bien comprendre l’origine de ces douleurs de golfeurs, nous avons rencontré un véritable athlète. Pierre Girard (Golf Adaptative Project) enseigne sur un prestigieux golf des Yvelines (78) depuis 20 ans et il s’entraîne tous les jours sous l’attention bienveillante d’un ostéopathe.

Une ostéopathe au service des golfeurs des YvelinesUne ostéopathe qui s'interesse aux golfeurs

Le bon mouvement

Tout est dans le bon mouvement pour permettre à la balle d’aller plus loin. Il s’agit de donner la juste accélération, la bonne la vitesse à la tête du club pour jouer sur un « moment d’inertie ».
Les bras sont censés rester « connectés » au corps. C’est le tronc tout entier qui est sollicité lors de cet effort de vrille. Les triceps, pectoraux et dorsaux doivent être tendus pour permettre aux bras de rester connectés au corps. Pour gagner en vitesse de swing, il faut apprendre à ce que l’épaule ne joue pas, moins il y a d’ouverture et plus la balle ira loin.
Lorsque le mouvement est mal exécuté, les bras se désynchronisent du corps et la torsion s’arrête trop tôt. L’épaule sert de levier dans la montée ou dans le retour et les tendons du coude puis de l’épaule se distendent.

Des échauffements préventifs

C’est par expérience et grâce aux conseils de son ostéopathe qu’il a assimilé le fonctionnement de ses articulations et l’importance de commencer par un échauffement préventif pour éviter les blessures.
Votre ostéopathe vous conseille de vérifier votre bonne mobilité avant de faire vos parcours pour déterminer quels mouvements d’échauffements vous sont préconisés et ainsi prévenir avant d’arriver bloqué.

A vos tee, ostéo-partez !